Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog de Jean-Claude Grosse

Envie de Baïkal/Envie de Méditerranée

20 Septembre 2010 , Rédigé par grossel Publié dans #les 4 saisons d'ailleurs

Envie de Baïkal/Envie de Méditerranée
EdeB
Baïkal-Méditerranée 2010-2011


 

1/ rappel
Le projet Baïkal-Méditerranée a pour objectif de lier culture, environnement, éducation.
Rappel du contexte
-    2010 c’est le dixième anniversaire de la rencontre entre L’Insolite Traversée de Cyril Grosse et le Molodiojny Theatr’ d’Anatoli Baskakov; c’était en 2000 pour une double création franco-russe avec répétitions pendant 2 mois et demi en pleine nature à Baklany (où se trouve le mémorial dédié à Cyril Grosse) au Baïkal, création à Oulan-Oudé, tournée à Moscou, Gap, Le Revest, Vitry. Le mariage de Gogol, mis en scène par Anatoli Baskakov. (C’est possible) ça va ou l’un de nous est en trop, mis en scène par Cyril Grosse, décédé en 2001 à l’âge de 30 ans
-    http://www.youtube.com/watch?v=C-ARISqBZxM
-    de cette aventure et de cette disparition sont nées les Rencontres de l’Institut Sibérien de la Francophonie en Avignon depuis juillet 2005 pour les professeurs et étudiants russes enseignant ou apprenant le français, animées par Les 4 Saisons d’ailleurs, héritières des 4 Saisons du Revest (causeries sur le théâtre, écritures, voix, spectacles in et off)
-    et les Rencontres théâtrales Cyril Grosse à Novossibirsk depuis 2008 dont les 3° se sont déroulées fin mai 2010 avec au centre des Rencontres, des extraits de l’adaptation traduction par Cyril Grosse d’Ulysse de James Joyce (Ulysse in Nighttown, publié hors commerce par Les Cahiers de l’Égaré), extraits joués en français et en russe. Rencontres présidées par Robert Prosperini, inspecteur d’académie chargé de relations internationales au ministère de l’E.N., en partenariat avec l’ARAPEN, FranCEIRus, Les 4 Saisons d’ailleurs, Les Cahiers de l’Égaré, récompensant les meilleures présentations et l’ensemble des participants (Cahiers de l’Égaré, DVD de spectacles offerts aux élèves de l’école 162, aux étudiants de l’Université pédagogique de Novossibirsk et  de l’Institut sibérien de la francophonie)
-    2010, ce sont les rencontres croisées franco-russes ; notre projet a été labellisé
-    le projet a été élaboré à Batère (1500 m d’altitude) Corsavy (66150) là où demeure Cyril Grosse, les 10 et 11 août 2009 avec pour les Français : Roger Lombardot, Gilles Desnots, François Clavier, Jean-Claude Grosse, pour les Russes : Anatoli Baskakov, Tiomka Baskakov (sorti 1° du Gitis en 2009), Dasha Baskakova, Olga Fomenko, Vitya Ponomarev
-    http://www.youtube.com/watch?v=PJC4F7ntUZc
-    le projet vise à approfondir la différence entre France et Russie, afin de dépasser le seul cadre des relations humaines singulières, pour mieux découvrir et connaître les fondements socioculturels des deux peuples  (Russie-Occident, Philosophie d’une différence, de Maryse Dennes chez Mentha, ouvrages et articles de Gérard Conio à L’Âge d’homme ou sur le blog des 4 Saisons d’ailleurs, rubrique Pages)
-    http://les4saisons.over-blog.com
-    le thème sera : une goutte d’eau du Baïkal, source de vies, mémoire des mondes des univers et des hommes
-    la métaphysique de la Nature de Marcel Conche sera un doux guide (Montaigne) pour apprivoiser si possible le Baïkal
-    la forme sera celle d’un bocal agité (forme due à Moustapha Aouar et quelques autres dont Gérard Lépinois, pratiquée au Revest depuis 2002 avec le bocal varois ; Gare au Théâtre N° 16, novembre 2002)

Il s’agit dans ce projet de confronter deux approches d’un même espace, d’un même territoire, par ceux qui y vivent depuis toujours, par ceux qui le découvrent pour la première fois. La distance, la différence de langues, de cultures, autant d’éléments à prendre en compte par les uns et les autres pour une production commune nourrie de ces différences. Par exemple, 3 rituels (chamanique, orthodoxe, bouddhiste) peuvent être pratiqués par la même personne (Baskakov, grand connaisseur et praticien de Stanislavski)

 

 


Baïkal en 2010 sur le thème : Envie de Baïkal, une goutte d’eau et le Baïkal, avec des auteurs français et russes, des comédiens et metteurs en scène des deux pays pendant 18 jours au bord du Baïkal, du 28 juillet au 18 août. Conditions spartiates sous la tente et travail à l’école de Soukhaya.
Méditerranée 2011  avec des auteurs français et russes, des comédiens et metteurs en scène des deux pays pendant 18 jours en septembre 2011au bord de la Méditerranée, à Port-Cros ; thème non défini encore mais mer morte, civilisations mortelles semblent des pistes possibles par opposition à eau douce, nature infinie, éternelle.

2/ Bilan d’étape
Au 25 juin 2010, ce projet a reçu le soutien de :
-    Cultures France, projet labellisé dans le cadre de l’année croisée France- Russie ;
-    EAT (soutien du Président Jean-Paul Alègre)
-    Soutien de M. JL Goester  conseiller culturel de l’Ambassade de France à Moscou
-    Soutien de M. V Miller vice ministre de la culture russe à Novossibirsk et qui doit
venir à Toulon durant l’été 2010
-    La Ville de Hyères qui a octroyé une subvention de 4000 euros.
Compte tenu du fait que nous ne savons pas encore si nous aurons le soutien du Conseil Général du Var, nous avons dû réduire le nombre de participants à la partie russe de ce projet se déroulant sur deux ans : partiront en Russie deux auteurs EAT du Var (Gilles Desnots et Jean-Claude Grosse) et trois comédiens dont deux Varois (Bérénice Desnots, Gilles Bouvet, Vitya Ponomarev). Ils ont déjà travaillé sur un dossier documentaire d’une quarantaine de pages, comprenant photos, vidéos, textes scientifiques, textes littéraires, articles de presse sur l’actualité du Baïkal. Trois auteurs EAT Méditerranée écriront en France (Roger Lombardot, Pauline Tanon, Philippe Rousseau). Au Baïkal, 5 auteurs russes, une dizaine de comédiens, deux interprètes traductrices rejoindront les 5 Français.



LE PROJET BAIKAL-MEDITERRANEE

S’ARTICULE SUR
LE PROJET ENVIE DE MEDITERRANEE

EdeM.jpg

 

Ce projet, porté par les EAT Méditerranée, Les 4 Saisons d’Ailleurs et Les Cahiers de l’Égaré a pour but de mettre les auteurs de théâtre, regroupés dans les EAT (Écrivains associés du théâtre), au centre du dispositif théâtral, le temps d’une manifestation à répétition, pour convaincre tutelles et publics que leur absence est préjudiciable au théâtre, à son audience. Sans les auteurs de théâtre, le théâtre n’a pas de réalité. Sans les auteurs de théâtre vivants, le théâtre passe à côté du réel d’aujourd’hui.
Pour atteindre cet objectif, les EAT Méditerranée ont fait choix d’écrire d’ici au 15 juin 2010 des textes de 7 minutes (1000 mots) sur le thème : Envie de Méditerranée. Il s’agira pour eux de dire de quelle Méditerranée, ils ont envie, manifestant par contrepoint leur rejet d’autres usages de la Méditerranée. Ils ont décidé aussi de faire appel à des dramaturges des autres rives de la Méditerranée pour que ces Envies de Méditerranée fassent sens par l’échange.
Une trentaine de textes de 7 minutes (1000 mots) pour quels usages ?
D’abord, une édition des textes par Les Cahiers de l’Égaré. Des artistes peintres pourraient proposer leur vision, leur envie de Méditerranée, 15 aquarelles, peintures, collages, dessins… Parution à l’automne 2011 avec les textes bilingues de Baïkal-Méditerranée.
Ensuite, ces textes pourraient faire l’objet
-    soit de levers de rideaux avant spectacle dans les théâtres de la Région : 30 textes soit 2
textes pour 15 théâtres plus exposition de photos, de peintures…
-    soit d’une ou plusieurs installations d’auteurs, à l’initiative des auteurs avec l’aide de lieux,
de municipalités, estimant juste de défendre la place des auteurs de théâtre comme paroles vivantes pouvant toucher le plus grand nombre
Dans les deux types de manifestations, les auteurs seraient soutenus par des comédiens se saisissant de leurs textes. Des metteurs en scène pourraient mettre en espace les levers de rideaux ou les installations.

Au 25 juin 2010, nous avons reçu 16 textes de la rive Nord. Ces textes circulent entre les 16 auteurs et ont été communiqués aux directeurs de théâtre ayant manifesté un intérêt. Les textes des rives Sud et Est sont attendus pour le 1° septembre. Dans le Var, plusieurs structures ont manifesté leur intérêt pour les Levers de rideaux Envie de Méditerranée : le théâtre Denis à Hyères, le théâtre du Rocher à la Garde, la Maison des Comoni au Revest, les Chantiers de la Lune et Orphéon Théâtre Intérieur à La Seyne, le Comédia à Toulon. Contact a été pris avec Châteauvallon. La Compagnie l’Echo a déjà prévu une soirée consacrée aux auteurs et à Envie de Méditerranée à la fin du mois d’octobre.
Plusieurs théâtres ont répondu favorablement dans le Vaucluse, à Avignon en particulier.
Et à Marseille, nous avons des accords de principe avec le Théâtre de Lenche, la Minoterie, Massalia.

Le 21 juillet 2010 à partir de 14 H, salle Mozart du Conservatoire d’art dramatique du grand Avignon, un premier lever de rideau pour accueillir les Russes francophones de Novossibirsk. 2 Envies de Baïkal (Roger Lombardot, Philippe Rousseau) et 3 envies de Méditerranée (Moni Grego, André Morel, Jean-Claude Grosse) seront lues. Un extrait de Neige fondue de Jean-Yves Picq sera lu dans une traduction russe.

Ce projet se poursuivra en 2011, culminant avec deux manifestations :

                               1/Nous proposerons pour l’automne 2011, une rencontre des 3 rives à La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, peut-être avec les Russes présents à ce moment-là. Contact a été pris, avec un accord de principe.

                               2/ En septembre 2011, les Russes du projet Baïkal-Méditerranée viendront dans le Var, apporter leur propre envie de Méditerranée, sous la forme de textes, vidéos d’une part, et au cours de rencontres avec des auteurs, comédiens et metteurs en scène français : résidence de travail prévue à Port Cros, en partenariat avec la FOL 83 pour l’élaboration d’une forme artistique qui sera présentée en même temps que la forme artistique présentée en Russie en août 2010. Les structures varoises intégrées au projet Envie de Méditerranée joueront un rôle d’accueil. Ces temps de représentations pourront aussi permettre l’organisation de débats, films, concerts (Dasha Baskakova, présente en août et qui écrira des chansons non folkloriques sur le Baïkal) avec les acteurs de la vie culturelle, associative, artistique, politique du Var, intéressés par cette thématique de la Méditerranée.

Ces deux projets sont désormais liés même si chacun conserve une spécificité. Ils ont en commun de s’étendre sur deux années et de concerner de manière privilégiée le Var et deux Régions (PACA et Languedoc-Roussillon).

Jean-Claude Grosse et Gilles Desnots
Les 4 Saisons d’ailleurs
Les Cahiers de l’Égaré


Lire la suite

Envies de Baïkal

20 Septembre 2010 , Rédigé par grossel Publié dans #les 4 saisons d'ailleurs

Envie de Baïkal/Envie de Méditerranée
EdeB
Baïkal-Méditerranée 2010-2011

 

 

1/ rappel
Le projet Baïkal-Méditerranée a pour objectif de lier culture, environnement, éducation.
Rappel du contexte
-    2010 c’est le dixième anniversaire de la rencontre entre L’Insolite Traversée de Cyril Grosse et le Molodiojny Theatr’ d’Anatoli Baskakov; c’était en 2000 pour une double création franco-russe avec répétitions pendant 2 mois et demi en pleine nature à Baklany (où se trouve le mémorial dédié à Cyril Grosse) au Baïkal, création à Oulan-Oudé, tournée à Moscou, Gap, Le Revest, Vitry. Le mariage de Gogol, mis en scène par Anatoli Baskakov. (C’est possible) ça va ou l’un de nous est en trop, mis en scène par Cyril Grosse, décédé en 2001 à l’âge de 30 ans
-    http://www.youtube.com/watch?v=C-ARISqBZxM
-    de cette aventure et de cette disparition sont nées les Rencontres de l’Institut Sibérien de la Francophonie en Avignon depuis juillet 2005 pour les professeurs et étudiants russes enseignant ou apprenant le français, animées par Les 4 Saisons d’ailleurs, héritières des 4 Saisons du Revest (causeries sur le théâtre, écritures, voix, spectacles in et off)
-    et les Rencontres théâtrales Cyril Grosse à Novossibirsk depuis 2008 dont les 3° se sont déroulées fin mai 2010 avec au centre des Rencontres, des extraits de l’adaptation traduction par Cyril Grosse d’Ulysse de James Joyce (Ulysse in Nighttown, publié hors commerce par Les Cahiers de l’Égaré), extraits joués en français et en russe. Rencontres présidées par Robert Prosperini, inspecteur d’académie chargé de relations internationales au ministère de l’E.N., en partenariat avec l’ARAPEN, FranCEIRus, Les 4 Saisons d’ailleurs, Les Cahiers de l’Égaré, récompensant les meilleures présentations et l’ensemble des participants (Cahiers de l’Égaré, DVD de spectacles offerts aux élèves de l’école 162, aux étudiants de l’Université pédagogique de Novossibirsk et  de l’Institut sibérien de la francophonie)
-    2010, ce sont les rencontres croisées franco-russes ; notre projet a été labellisé
-    le projet a été élaboré à Batère (1500 m d’altitude) Corsavy (66150) là où demeure Cyril Grosse, les 10 et 11 août 2009 avec pour les Français : Roger Lombardot, Gilles Desnots, François Clavier, Jean-Claude Grosse, pour les Russes : Anatoli Baskakov, Tiomka Baskakov (sorti 1° du Gitis en 2009), Dasha Baskakova, Olga Fomenko, Vitya Ponomarev
-    http://www.youtube.com/watch?v=PJC4F7ntUZc
-    le projet vise à approfondir la différence entre France et Russie, afin de dépasser le seul cadre des relations humaines singulières, pour mieux découvrir et connaître les fondements socioculturels des deux peuples  (Russie-Occident, Philosophie d’une différence, de Maryse Dennes chez Mentha, ouvrages et articles de Gérard Conio à L’Âge d’homme ou sur le blog des 4 Saisons d’ailleurs, rubrique Pages)
-    http://les4saisons.over-blog.com
-    le thème sera : une goutte d’eau du Baïkal, source de vies, mémoire des mondes des univers et des hommes
-    la métaphysique de la Nature de Marcel Conche sera un doux guide (Montaigne) pour apprivoiser si possible le Baïkal
-    la forme sera celle d’un bocal agité (forme due à Moustapha Aouar et quelques autres dont Gérard Lépinois, pratiquée au Revest depuis 2002 avec le bocal varois ; Gare au Théâtre N° 16, novembre 2002)

Il s’agit dans ce projet de confronter deux approches d’un même espace, d’un même territoire, par ceux qui y vivent depuis toujours, par ceux qui le découvrent pour la première fois. La distance, la différence de langues, de cultures, autant d’éléments à prendre en compte par les uns et les autres pour une production commune nourrie de ces différences. Par exemple, 3 rituels (chamanique, orthodoxe, bouddhiste) peuvent être pratiqués par la même personne (Baskakov, grand connaisseur et praticien de Stanislavski)

Baïkal en 2010 sur le thème : Envie de Baïkal, une goutte d’eau et le Baïkal, avec des auteurs français et russes, des comédiens et metteurs en scène des deux pays pendant 18 jours au bord du Baïkal, du 28 juillet au 18 août. Conditions spartiates sous la tente et travail à l’école de Soukhaya.

 

Méditerranée 2011  avec des auteurs français et russes, des comédiens et metteurs en scène des deux pays pendant 18 jours en septembre 2011au bord de la Méditerranée, à Port-Cros ; thème non défini encore mais mer morte, civilisations mortelles semblent des pistes possibles par opposition à eau douce, nature infinie, éternelle.

2/ Bilan d’étape
Au 25 juin 2010, ce projet a reçu le soutien de :
-    Cultures France, projet labellisé dans le cadre de l’année croisée France- Russie ;
-    EAT (soutien du Président Jean-Paul Alègre)
-    Soutien de M. JL Goester  conseiller culturel de l’Ambassade de France à Moscou
-    Soutien de M. V Miller vice ministre de la culture russe à Novossibirsk et qui doit
venir à Toulon durant l’été 2010
-    La Ville de Hyères qui a octroyé une subvention de 4000 euros.
Compte tenu du fait que nous ne savons pas encore si nous aurons le soutien du Conseil Général du Var, nous avons dû réduire le nombre de participants à la partie russe de ce projet se déroulant sur deux ans : partiront en Russie deux auteurs EAT du Var (Gilles Desnots et Jean-Claude Grosse) et trois comédiens dont deux Varois (Bérénice Desnots, Gilles Bouvet, Vitya Ponomarev). Ils ont déjà travaillé sur un dossier documentaire d’une quarantaine de pages, comprenant photos, vidéos, textes scientifiques, textes littéraires, articles de presse sur l’actualité du Baïkal. Trois auteurs EAT Méditerranée écriront en France (Roger Lombardot, Pauline Tanon, Philippe Rousseau). Au Baïkal, 5 auteurs russes, une dizaine de comédiens, deux interprètes traductrices rejoindront les 5 Français.



LE PROJET BAIKAL-MEDITERRANEE

S’ARTICULE SUR
LE PROJET ENVIE DE MEDITERRANEE

EdeM.jpg

 

Ce projet, porté par les EAT Méditerranée, Les 4 Saisons d’Ailleurs et Les Cahiers de l’Égaré a pour but de mettre les auteurs de théâtre, regroupés dans les EAT (Écrivains associés du théâtre), au centre du dispositif théâtral, le temps d’une manifestation à répétition, pour convaincre tutelles et publics que leur absence est préjudiciable au théâtre, à son audience. Sans les auteurs de théâtre, le théâtre n’a pas de réalité. Sans les auteurs de théâtre vivants, le théâtre passe à côté du réel d’aujourd’hui.
Pour atteindre cet objectif, les EAT Méditerranée ont fait choix d’écrire d’ici au 15 juin 2010 des textes de 7 minutes (1000 mots) sur le thème : Envie de Méditerranée. Il s’agira pour eux de dire de quelle Méditerranée, ils ont envie, manifestant par contrepoint leur rejet d’autres usages de la Méditerranée. Ils ont décidé aussi de faire appel à des dramaturges des autres rives de la Méditerranée pour que ces Envies de Méditerranée fassent sens par l’échange.
Une trentaine de textes de 7 minutes (1000 mots) pour quels usages ?
D’abord, une édition des textes par Les Cahiers de l’Égaré. Des artistes peintres pourraient proposer leur vision, leur envie de Méditerranée, 15 aquarelles, peintures, collages, dessins… Parution à l’automne 2011 avec les textes bilingues de Baïkal-Méditerranée.
Ensuite, ces textes pourraient faire l’objet
-    soit de levers de rideaux avant spectacle dans les théâtres de la Région : 30 textes soit 2
textes pour 15 théâtres plus exposition de photos, de peintures…
-    soit d’une ou plusieurs installations d’auteurs, à l’initiative des auteurs avec l’aide de lieux,
de municipalités, estimant juste de défendre la place des auteurs de théâtre comme paroles vivantes pouvant toucher le plus grand nombre
Dans les deux types de manifestations, les auteurs seraient soutenus par des comédiens se saisissant de leurs textes. Des metteurs en scène pourraient mettre en espace les levers de rideaux ou les installations.

Au 25 juin 2010, nous avons reçu 16 textes de la rive Nord. Ces textes circulent entre les 16 auteurs et ont été communiqués aux directeurs de théâtre ayant manifesté un intérêt. Les textes des rives Sud et Est sont attendus pour le 1° septembre. Dans le Var, plusieurs structures ont manifesté leur intérêt pour les Levers de rideaux Envie de Méditerranée : le théâtre Denis à Hyères, le théâtre du Rocher à la Garde, la Maison des Comoni au Revest, les Chantiers de la Lune et Orphéon Théâtre Intérieur à La Seyne, le Comédia à Toulon. Contact a été pris avec Châteauvallon. La Compagnie l’Echo a déjà prévu une soirée consacrée aux auteurs et à Envie de Méditerranée à la fin du mois d’octobre.
Plusieurs théâtres ont répondu favorablement dans le Vaucluse, à Avignon en particulier.
Et à Marseille, nous avons des accords de principe avec le Théâtre de Lenche, la Minoterie, Massalia.

Le 21 juillet 2010 à partir de 14 H, salle Mozart du Conservatoire d’art dramatique du grand Avignon, un premier lever de rideau pour accueillir les Russes francophones de Novossibirsk. 2 Envies de Baïkal (Roger Lombardot, Philippe Rousseau) et 3 envies de Méditerranée (Moni Grego, André Morel, Jean-Claude Grosse) seront lues. Un extrait de Neige fondue de Jean-Yves Picq sera lu dans une traduction russe.

Ce projet se poursuivra en 2011, culminant avec deux manifestations :

                               1/Nous proposerons pour l’automne 2011, une rencontre des 3 rives à La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, peut-être avec les Russes présents à ce moment-là. Contact a été pris, avec un accord de principe.

                               2/ En septembre 2011, les Russes du projet Baïkal-Méditerranée viendront dans le Var, apporter leur propre envie de Méditerranée, sous la forme de textes, vidéos d’une part, et au cours de rencontres avec des auteurs, comédiens et metteurs en scène français : résidence de travail prévue à Port Cros, en partenariat avec la FOL 83 pour l’élaboration d’une forme artistique qui sera présentée en même temps que la forme artistique présentée en Russie en août 2010. Les structures varoises intégrées au projet Envie de Méditerranée joueront un rôle d’accueil. Ces temps de représentations pourront aussi permettre l’organisation de débats, films, concerts (Dasha Baskakova, présente en août et qui écrira des chansons non folkloriques sur le Baïkal) avec les acteurs de la vie culturelle, associative, artistique, politique du Var, intéressés par cette thématique de la Méditerranée.

Ces deux projets sont désormais liés même si chacun conserve une spécificité. Ils ont en commun de s’étendre sur deux années et de concerner de manière privilégiée le Var et deux Régions (PACA et Languedoc-Roussillon).

Jean-Claude Grosse
Les 4 Saisons d’ailleurs
Les Cahiers de l’Égaré

 

P.S. pour des raisons politiques, la ville de Hyères n'a pas renouvelé son soutien en 2011 et donc le volet croisé franco-russe Envies de Méditerranée n'a pas eu lieu.

Lire la suite